Vous venez d’adopter un chaton, et vous l’avez trouvé très intelligent et curieux ! N’oubliez pas de prendre des précautions pour son bien-être, car il sera bientôt confronté à bon nombre des dangers les plus prévisibles.

Pour les chatons qui vivent dans les appartements, les gens pensent généralement qu’il n’y a pas danger pour eux. Mais hélas, le risque est bien réel.

Gardez les produits toxiques, les fils ou les objets pointus hors de leur portée

Les chatons ont tendance à jouer avec tout ce qu’ils trouvent à volonté. En fait, même si un chat est méfiant, il peut devenir victime de sa propreté. Et oui, même si ses pattes sont souillées par un produit, il se léchera et va ingérer le poison. Sacs en plastique, corde pour sac-poubelle, élastique : si votre chaton les avale, son tube digestif sera obstrué.

Quelles sont les précautions à prendre avec un chaton ?

Le chaton joue souvent avec les fils électriques ? Sachez qu’il peut s’électrocuter ! Cachez les fils électriques dans un tube en plastique ou appliquez un peu d’huile essentielle dessus pour repousser votre petit chat (généralement, l’odeur l’arrêtera).

Les cuisinières à induction et les fers à repasser laissés allumés peuvent causer de graves brûlures. Rappelez-vous toujours qu’un chaton très curieux peut sauter n’importe où, y compris sur le comptoir de cuisine apparemment haut où se trouvaient des objets coupants. Par exemple, certains chatons vont vouloir jouer avec des couteaux laissés sur le bord de l’évier.

Mettre des stores ou des rideaux sur les fenêtres

Animal très agile et téméraire, votre chat fera beaucoup d’exercices d’équilibre ! Si vous habitez à l’étage, soyez prudent, il y a un risque de chute et de blessure. Ne le placez pas sur un balcon sans filet de sécurité et ne laissez pas les fenêtres ouvertes, car il peut avoir l’envie de sauter dans le vide.

Lire aussi :  Quels sont les dangers pour un chaton ?

Faite attention à là où vous mettez les pieds

Une minute d’inattention et votre petit matou vous passe entre les jambes. Il faut parfois des efforts dignes d’un équilibriste pour ne pas lui marcher dessus ! Si par mégarde vous lui écrasez une patte, votre poids peut conduire à une fracture. Apprenez également à ne refermer les portes que si une jolie petite boule de poils ne se trouve pas sur le seuil. Soyez donc attentif et très vigilant.

L’automédication pour votre chaton est à proscrire

Certains médicaments sont mortels pour les petits chats. Alors si votre chaton ne se sent pas bien, demandez l’avis de votre vétérinaire !

Des anti-puces à base de perméthrine : toxiques pour votre chaton

Si par erreur vous mettez l’anti-puce du chien sur votre chaton, rincez-le tout de suite et emmenez-le chez votre vétérinaire sans plus attendre.

Soyez à l’affût des lieux où votre nouveau compagnon peut se cacher

Les chatons ont une tendance fâcheuse à s’installer là où ils se sentent bien. La machine à laver par exemple : certains chats aiment explorer et s’allonger dans le tambour de la machine à laver, surtout si les vêtements sont déjà là. En sachant là où le retrouver, vous limiterez les risques d’accidents.

Lui mettre un collier, c’est bien, mais…

Choisissez un collier avec un système de sécurité pour votre chat, pour qu’il puisse se dégager si le collier s’accroche à un grillage ou à une branche. Toujours vérifier si le collier n’est pas trop serré, et regardez s’il est bien positionné chaque fois, car certains chatons ont tendance à faire passer leur patte dans leur collier.

Lire aussi :  Comment bien choisir un chaton ?

Maintenant, vous avez connaissance des précautions à prendre avec votre nouveau compagnon. Les chatons sont pleins de ressources, ils sont tout petits, mais très curieux et très habiles et peuvent parfois se mettre dans des situations périlleuses ! La vigilance est donc de mise.