Les chatons sont réputés pour être de parfaits animaux de compagnie. Ceci, grâce à leur comportement doux, leur visage adorable et leur personnalité aimable. Comme tout être humain, le chaton a également besoin de soins, qu’il ne peut assurer tout seul. Il est donc du devoir de son propriétaire. L’on ne sait pas toujours quel soin apporter pour offrir à cet ami à fourrure la meilleure vie possible. Avez-vous un chaton ou prévoyez-vous en adopter ? Découvrez ici quelques soins à lui apporter.

Les soins de santé 

Pour garantir à votre chaton un bien-être constant et un développement optimal conséquent, la santé est le premier aspect à visiter. À partir de l’âge de 2 mois environ, votre chaton doit être soumis à 2 ou 3 visites médicales incluant des vaccinations, des consultations et des traitements antiparasitaires. Des injections de vaccins contre la rage féline et la maladie de Carré doivent accompagner ces visites. Le vétérinaire profitera pour vérifier aussi si votre chaton a des acariens ou des puces et fournira un traitement dans le cas où la vérification n’aura pas été vaine.

Par ailleurs, dans son développement, si vous remarquez quelque chose de suspect dans le comportement de votre chaton, confiez-vous à votre vétérinaire et il prendra les mesures idoines. Il est aussi important pour votre chaton de se rendre chez le vétérinaire au moins deux fois par an pour un contrôle physique total : oreilles, coeur, dents, yeux, traitements contre les puces et les parasites. Ces visites devront également inclure les rappels de vaccins. Un aspect souvent négligé est l’hygiène bucco-dentaire de votre félin. Vous devez donc songer à un nettoyage professionnel des dents de votre matou. Ceci   permettra au vétérinaire d’examiner en profondeur la bouche de votre animal à fourrures et de prendre les précautions conformes. 

Lire aussi :  Comment faire avec un chaton à la maison ?

Quel soin apporter à un chaton ?

Le toilettage du chaton 

Le toilettage de votre chaton ne consiste pas seulement à le rendre beau. Il élimine les poils morts, garde son pelage et sa peau en bonne santé et abonnit son état de santé général. La plupart des chats passent leur vie sans avoir besoin d’un bain, mais parfois, un bain rapide est inévitable. Il aura besoin d’un shampoing spécial pour soigner ou prévenir les problèmes de peau. Cela peut également servir à démêler ses cheveux après un problème d’estomac ou à nettoyer un produit qu’il a reçu sur la peau ou le pelage lors d’une exploration en plein air.  

D’autre part, brosser son chaton est une pratique très bénéfique pour sa santé. Il faut donc installer une certaine récurrence pour le faire. Vous devez donc vous munir de brosses convenables notamment les brosses à poils doux et à pointes métalliques. Vous devez donc brosser votre chaton s’il est à poil long plusieurs fois par semaine et une fois par semaine s’il est à poil court. Non seulement, cela réduira la quantité de poils dans votre maison, mais aussi le brossage aidera votre chaton à éviter les redoutables boules de poils. Lorsque vous brossez votre chat, soyez observateur. Vous pourrez ainsi détecter d’éventuelles puces ou autres parasites, ainsi que tout gonflement, toute bosse, toute rougeur inhabituelle ou tout autre problème de peau.

L’alimentation du chaton

Si Hippocrate avait affirmé « l’alimentation est ta première médecine », il faut noter que cela ne s’applique pas uniquement aux Hommes. Un soin méticuleux doit donc être porté sur l’alimentation du chaton. L’alimentation du chaton comprend les aliments humides et les aliments secs ( croquettes par exemple). Bien que les aliments secs soient plus économiques car conservables, les chats raffolent du goût les aliments semi-humides et en conserve. Ceux-ci apportent plus de liquide à leur alimentation, rendant leurs selles plus molles et donc bénéfiques pour leur santé. 

Lire aussi :  Cohabitation entre un border collie et un chat

De plus, votre chaton en fonction de son âge a des besoins nutritionnels donnés. Les acides gras, les glucides, le phosphore, le calcium et le magnésium sont des substances que doivent contenir les aliments de votre chaton, en proportion déterminée. Si votre chaton souffre d’un problème médical particulier, il peut avoir besoin d’un type de nourriture spécifique. Consultez donc votre vétérinaire pour une recommandation alimentaire de qualité propre à votre chaton. Enfin, vous devez limiter la ration alimentaire de votre chaton. De ce fait, l’obésité, le diabète, l’arthrite et autres maladies cardiaques n’auront pas raison de lui.