Élevage félin : Préparer une mise bas (part I)

Posté le 4 mai 2010

Nombreux sont les propriétaires de chats – non éleveurs – qui désirent pour d’obscures raisons, souvent anthropomorphiques et heureusement rarement financières, avoir une portée de leur chatte non stérilisée, qu’elle soit de gouttière ou de race.

Naissance d'un chaton

Naissance d'un chaton en direct

Or, si gérer une mise bas est généralement quelque chose d’inné chez la chatte, cela pose souvent quelques problèmes chez l’éleveur débutant qui ne sait bien souvent pas comment gérer l’urgence quand il se retrouve confronté à une situation difficile ! Voici un petit point sur les choses à savoir avant, pendant et après la naissance de vos futurs chatons.

AVERTISSEMENT : Tous les conseils donnés ici sont issus de 10 années d’expérience en élevage de maine coons et de sphynx, et ne sauraient en aucun cas être sources de responsabilité dans leur mise en pratique, chaque éleveur, débutant ou expérimenté, développant ses aptitudes propres en la matière…

Prévoir la date de mise bas

La période de gestation de la chatte est de 63 jours en moyenne, mais il est d’usage de prendre une période de « sûreté » de 60 à 66 jours : à compter de la date du premier jour de saillie, on comptera donc 60 jours pour obtenir la première date à laquelle il sera indispensable de surveiller la chatte et son comportement (même si l’on considère que statistiquement, c’est entre le 64 et le 66ème jour que le plus souvent la mise bas a lieu).

Accouplement de chats

Accouplement de chats sphynx

Le chat est une espèce à ovulation provoquée : chez la plupart des chattes, c’est le coït qui déclenche la libération de l’ovule, dans les 24 heures suivant l’accouplement (il existe toutefois un faible nombre de chattes qui puissent faire exception à cette règle…)

Il faut savoir que chez la chatte, chez le même individu la durée de la gestation reste variable, quelque soit l’ordre de gestation (primipare – la première portée – ou multipare).

À contrario, le nombre de chatons décelés par échographie ou par radiographie (moins onéreuse et tout aussi efficace, puisque l’on peut compter les petits crânes dès le 45ème jour) aura lui, une incidence sur la durée de gestation prévisible : un faible nombre de chaton impliquera une durée plus élevée (se rapprochant ou dépassant les 66 jours) alors qu’une portée nombreuse (7 chatons et plus) engendrera une mise bas bien plus précoce, autour de 60 jours.

Les signes précurseurs chez la chatte

Les signes précurseurs de la gestation sont de discrètes modifications du comportement. On note généralement une propension à dormir plus que la normale (semble dépendre cependant des individus), l’augmentation du poids reste progressive et linéaire et demeure non décelable lors du début de la gestation. Le changement physique est lui également progressif au niveau du ventre (à terme, la chatte peut prendre jusqu’à un kilogramme).
Signes de gestation de la chatte
Il n’est pas rare également, lors des 15 derniers jours de la gestation, que la chatte s’allonge au sol à la recherche de fraîcheur (observé chez toutes les chattes à l’exception des sphynx !)

Chatte quelques jours avant la mise bas

Chatte maine coon quelques jours avant la mise bas

Les quelques jours précédant la mise bas, la chatte va rechercher des endroits confinés (par exemple des placards) et y gratter afin d’y établir son « nid ». Veillez à lui offrir ce qu’elle recherche !

Préparatifs avant la naissance

Il est impératif de prendre ses dispositions suffisamment à l’avance afin de ne pas se laisser prendre au dépourvu. Les chattes aiment mettre bas dans un endroit calme et peu éclairé, évitez de les installer dans votre séjour et préférez une pièce calme à la lumière tamisée (chambre, bureau…)

Afin de contrôler l’endroit où la chatte décidera de mettre au monde ses chatons, installez un panier (couvert) ou une cage d’expo recouverte d’une couverture (afin de la placer dans la pénombre) dans un coin ou entre deux meubles. On installera au fond de cette lieu confiné une couverture ou un coussin relativement moelleux mais assez large pour éviter tout risque de coincer un futur bébé dans un coin, et on le recouvrira d’une alaise stérile (trouvable en pharmacie).

Dans la mesure du possible, bloquez les accès à tous les autres endroits susceptibles d’accueillir la chatte en recherche de calme (placard, meuble…) et prévoyez le cas échéant de quoi maintenir une température convenable dans la pièce (20°C ou plus) ; un tapis chauffant à reptile (30 € environ en animalerie) ou une lampe chauffante à infrarouge permettront d’assurer une température de 30°C à 32°C environ dans le « nid » où se trouveront les chatons.

Dans les faits, on préfèrera une température de 25°C environ afin d’éviter que la mère ne soit mal à l’aise, sa chaleur corporelle apportant le supplément de température aux bébés.

Au niveau matériel :

  • Un paquet d’alaises stériles (60×90 cm)
  • Un dispositif de chauffage (idéalement un tapis à reptiles, à défaut une lampe chauffante à infrarouge)
  • Un thermomètre (afin de contrôler la température en permanence)
  • Un sac plastique ou une petite poubelle fermant hermétiquement (pour les déchets)
  • Un rouleau d’essuie-tout
  • Une petite lampe (par exemple de bureau) pour voir ce que l’on fait !
  • Quelques serviettes de toilette de petit format

Matériel médical :

  • Une poire mouche-bébé (permet d’aspirer facilement le liquide du museau des chaton)
  • Un flacon de Respirot ou de Dopram (voir avec le vétérinaire)
  • Alcool à 90° et coton hydrophile (pour la désinfection des ciseaux)
  • Du désinfectant pour les mains (spray alcoolisé ou alcool en gel)
  • De l’Occitosine (difficile à obtenir car sur ordonnance uniquement) ou à défaut, du Wombyl ou du PVB (produits homéopathiques très efficaces destinés à aider la chatte à évacuer les placentas et faciliter la mise bas)
  • De l’Éosine (pour la désinfection des cordons)

Prévoir également dans la pièce :

  • des croquettes de gamme « chaton » à disposition pour la chatte
  • une gamelle avec de l’eau fraîche
  • une litière
  • du lait maternisé spécial chaton
  • un biberon et une tétine premier âge + une grosse seringue (sans aiguille)

Vous voilà prêts pour accueillir les bébés et aider votre chatte à les mettre au monde !

Pour aller plus loin :

  • Part II : Gérer la mise bas et l’arrivée des chatons (prochainement)
  • Part III : Suivi des chatons (prochainement)

Vous avez recherché...

  • chatte
  • mise bas chat
  • gestation chat
  • nom chate femelle
  • chatte enceinte
  • mise bas chatte
  • chattes
  • image de chatte
  • accouchement chat
  • accouplement chat

À lire également...

Tags:

18 Réponses à “Élevage félin : Préparer une mise bas (part I)”

  1. Marie
    fév 24, 2012

    Bonjour, je vais bientôt accueillir chez moi une femelle qui mettra bientôt bas. C’est loin d’être sa première portée et elle vivait tout le temps à l’extérieur donc n’a jamais eu aucun soin durant la mise bas. Est-il préférable que je laisse faire la nature ou que je lui apporte une attention particulière le jour J?


    • cindy
      mar 23, 2012

      Bonjour, je pense que tu devrai la laisser faire car vaut mieux laisser faire la nature que de faire des bêtises. Tâche de rester près d’elle lorsqu’elle mettra bas pour surveiller que tout se passe bien. Si tu voit qu’un chaton de respire pas a la sortie et que la mère ne le lèche pas, alors frotte-le énergiquement dans une serviette propre. Le seul conseil que j’ai a te donné (si il n’est pas trop tard) c’est d’appelé le vétérinaire si tu vois qu’au bout de 2h de contractions intenses, aucun bébé n’est sortie. Vu la date de ton post je pense qu’elle aura déjà mis bas, mais sait-on jamais…


  2. dewald
    avr 02, 2012

    bonjour
    excusez moi mais j aurai une petite question
    ma chatte a fait ses petits dans mon lit
    jre les ais deja changer de place 2 fois depuis la naissance mais rien a faire elle les remet dedans


    • Cédric GIRARD
      avr 02, 2012

      Bonjour

      Il faut les déplacer dans un endroit confiné, où elle sera tranquille (grand panier à chat avec couvercle, ou grand carton à l’envers avec une ouverture sur le côté, « obstruée » par un linge afin qu’elle soit dans la pénombre avec ses chatons ; un placard peut aussi faire l’affaire…)

      Il faut que la chaleur soit omniprésente, et le lieu TRÈS calme (sans passage) : un coin dans une chambre, un bureau… Croquettes et eau fraîche + litière à disposition bien entendu !

      Si la chatte déplace ses chatons, c’est qu’elle se sent mal ou est sans cesse dérangée là où vous l’avez mise.

      Au niveau du chauffage, l’idéal est une plaque chauffante à reptile, ou sinon un radiateur type bain d’huile (surtout pas de dispositif soufflant et/ou bruyant !!!)


  3. dewald
    avr 02, 2012

    ils sont nes vendredi 30


  4. dewald
    avr 03, 2012

    je vais essayer merci de votre reponse


  5. Wiwi
    avr 16, 2012

    Bonjour, j’ai une chatte qui est à la base sauvage, je n’ai jamais eu de petits et j’aimerais savoir la taille tes tétines à la fin de la portée. Pouvez-vous m’aider? Merci d’avance!


    • Cédric GIRARD
      avr 17, 2012

      Bonjour

      En fait la taille des tétines n’évolue plus vraiment, mais en pressant vous devriez avoir du lait les jours précédant la mise bas.

      En ce qui concerne leur taille, elles sont roses pâle et très gonflées (contrairement à d’habitude où elles sont petites, 3/4mm de diamètre contre facilement 6mm en cours de gestation et durant l’allaitement)


  6. Wiwi
    avr 17, 2012

    Effectivement, elles font 6mm. Mais je n’ai pas encore de lait. Je n’ai aucune date vu que c’est une chatte qui va dehors, je ne sais pas si je me précipite un peu. Une dernière question, parce que elle me paraît un peu plus fatiguée, mais elle court et va dehors comme d’habitude. Est-ce que à la fin de la gestation, elle est/sera très fatiguée? Merci encore!


    • Cédric GIRARD
      avr 17, 2012

      Bonsoir

      Une chatte en gestation dort énormément, ce n’est pas un critère d’approche de la mise bas. Lorsqu’elle va commencer à chercher un endroit sombre et calme (placard par exemple… en espérant qu’elle ne fasse pas ses chatons dans votre lit !) il faudra commencer à vous inquiéter !

      Toutefois, toutes les chattes ne réagissent pas ainsi (notamment les primipares – signifie « première portée ») et il nous est arrivé, dans le cadre de notre élevage, d’avoir une chatte qui avait fait son premier chaton… sur les genoux d’un ami venu à la maison ce soir-là !!! Sans AUCUN signe avant-coureur !


  7. Wiwi
    avr 18, 2012

    Bonjour
    Pour l’instant, je ne crois pas qu’elle cherche un endroit calme et sombre par contre c’est vrai qu’elle dort plus. Mais depuis 2-3 jours on sent vraiment les petits! Très surprennante votre histoire de la chatte qui fait ses petits sur les genoux de votre ami!


  8. Wiwi
    avr 19, 2012

    Bonjour
    Les petits sont nés aujourd’hui! Mais un a un problème j’ai pris une photo mais je n’arrive pas a la mettre dans le commentaire. Pouvez-vous me donner votre adresse email pour que je vous l’envoie et que vous me dites ce qu’il se passe..? Ce serait vraiment gentil!


  9. aurore4916
    avr 23, 2012

    +1 pour les primipares
    ma louloutte est actuellement gestante de 64j (premiere et derniere porté, sterilisation apres la mise bas) et je n’est absolument aucun signes, si se n’est qu’elle cherchais un petit coin la semaine derniere, depuis, plus rien….

    elle mange, bois, joue, saute partout, continue a ronronner des qu’on lui parle, bref, elle aura pas sont gros ventre, on ne saurait pas qu’elle est gestante…


  10. sandine
    mai 13, 2012

    bonjour
    ma chatte persanne est pleine et aurait du faire ses bébés. mais toujours rien… stresss…les bébé bougent…. j’espère ne pas avoir recours à une césarienne


  11. toki
    mai 17, 2012

    j’ai toujours eu peur des chats sphinx pour ma part


  12. Bonjour,

    passionnée des chats mais pas énormément documentée… je découvre votre site car nous allons adopté un second chat.

    Nous envisageons de faire faire une portée à notre minette actuel avec ce chaton quand il sera grand.

    J’ai donc une petite question: à quand la suite de l’article sur la mise à bas.

    J’ai tout de même peur de jour à l’apprentie véto et j’aimerai savoir si tout le monde coupe le cordon des chatons… ou est-ce que la minette sait le faire ?

    Encore merci pour vos articles intéressants !

    Cha’gribouillement,

    Pauline

    ps: au passage, je vous invite à découvrir mon site e-commerce de cadeaux pour enfants et bébés http://www.chagribouille.com (désolé mais je ne peux m’empêcher d’en parler partout où je passe :) )


  13. Roumoumoune
    sept 12, 2012

    Salut, Jai recamment participer a l’accouchement du chat de ma grand mère. C’était sa troisième porter donc elle connaissez mais les deux premières elle les avais fait seules, Donc je pence qu’une chatte se débrouille parfaitement bien seul mais par contre il faut quelqu’un prés d’elle pour tout même la rassuré. Ont est aussi au courant qu’elle va accoucher quand elle perd les eaux, la mienne a accoucher 3 Jours après la pertes des eaux ce qui nous a permis d’être au courant de se qui allais se passez et donc de surveiller. Pauline ne t’inquiete pas les chattes en générale coupent le cordons elle même ! =)


  14. pasquet
    jan 01, 2014

    bonjour en 2013 j’ai acheter une chatte persane et en 2014 je voudrais la faire porté avec le chat de mon élèveur qui est déja un chat persan comment elle ; la mienne est bleue et blanc et le male est crème sa fera des jolie chaton et je voudrais garder un chaton de ma petite isis et son male s’appelle flamenco c’est un joli chat il est adorable et tres calin comment ma petite isis;