Santé : l’ostéopathie appliquée au chat

Posté le 11 décembre 2013

Classée dans les médecines naturelles et inventée à la fin du XIXème siècle, l’ostéopathie était initialement réservée aux hommes. C’est à partir de 1975 que les docteurs Lizon et Giniaux ont étendu cette pratique aux animaux et plus particulièrement aux animaux domestiques, dont les chats.

Depuis le début des années 2000, les vétérinaires praticiens à se spécialiser en ostéopathie sont de plus en plus nombreux, face aux bienfaits d’une médecine naturelle éprouvée et efficace.

L’ostéopathie est une pratique médicinale non douloureuse, qui soigne avec les mains. Elle considère que le corps est un ensemble pouvant subir des déséquilibres au niveau des structures (squelette) et des déficiences de mobilité des organes et des tissus. Par la résolution de ces déséquilibres et problèmes de mobilité organique, elle stimule les capacités d’auto-guérison du corps et résout les principales déficiences fonctionnelles.

Afin de déceler les tensions et autres déséquilibres physiologiques, le vétérinaire spécialisé en ostéopathie effectue une auscultation par palpation du corps, puis une fois les troubles décelés, procède aux manipulations idoines afin de rétablir l’équilibre : manipulations fonctionnelles et structurelles (en opposition aux manipulations fonctionnelles, ce qui peut occasionner un craquement au niveau des articulations), et parfois manipulations viscérales, pour remettre en place les organes et faciliter leur bon fonctionnement.

Et vous, avez-vous déjà eu recours à l’ostéopathie pour votre chat ?

À lire également...

Tags:

9 Réponses à “Santé : l’ostéopathie appliquée au chat”

  1. anais
    fév 14, 2014
    Reply

    je n’ai personnellement jamais eu recours à cette pratique pour Patoucha. J’imagine qu’elle doit être vécue par ces êtres avec la même intensité que nous les humains. Est elle vraiment efficace? pour ne pas dire indispensable?


  2. Loïc
    fév 18, 2014
    Reply

    Comme Anaïs, je n’ai jamais eu recours à cette pratique. Etant situé à la campagne, il y a principalement des vétérinaires « généralistes » et pas vraiment de spécialiste.

    Maintenant je ne suis pas totalement convaincu je dois avouer.. autant chez les humains cela doit fonctionner car il y a une part d’effet psychologique, autant sur un animal je reste sceptique.


  3. Cédric GIRARD
    oct 24, 2014
    Reply

    Vous savez, pour être un fervent « utilisateur » de l’ostéopathie à titre personnel, ce n’est pas pour moi une pratique à effet psychologique, en tout cas dans mon cas.

    Il m’est arrivé d’avoir de sérieux problèmes cervicaux (résultant de mon métier et de mon passé sportif), et aucun traitement allopathique n’a jamais permis de me soulager. Seules les manipulations ont permis de remettre tout en place, et aujourd’hui, je vis « normalement » sans douleurs, ce qui n’a pas été le cas pendant des années.

    De fait, je pense que pour les animaux, dans une certaine mesure et pour les pathologies biomécaniques (corrigées par des manipulations structurelles), c’est tout-à-fait efficace :-)


  4. Sébastien
    fév 12, 2015
    Reply

    Je ne suis pas sur concernant les effet psychologique, si cette pratique fonctionne sur les humains, il n’y à pas de raisons que sur la chats celle ci ne fonctionne pas, on est tout formé de chair et d’os :)


  5. Sébastien
    fév 24, 2015
    Reply

    Si des vétérinaires se spécialise, il n’y a pas de raison que ça ne fonctionne pas


  6. Sophie
    mai 14, 2015
    Reply

    L’ostéopathie a de bons effets sur nous, je ne vois donc pas pourquoi elle n’aurait pas les mêmes effets sur nos amis les chats :) malheureusement, trop peu de vétérinaires sont spécialisés …


  7. Manougui
    août 31, 2015
    Reply

    Ca fait penser un petit peu à l’acupuncture… toutes ces méthodes anciennes qui continuent à fonctionner quand même parfois même mieux que la médecine moderne… Sinon, je rejoins les autres par rapport à leurs avis : si ça fonctionne sur l’Homme, ça sera sûrement le cas pour les chats ^^.


  8. Agnès
    avr 22, 2016
    Reply

    Le côté psychologique joue sur toutes les pratiques, si le maitre y croit et ai calme, l’animal le sentira, mais c’est la même chose pour les enfants !
    Le seul souci de l’ostéopathie est le coût et parfois le non remboursement par les mutuelles.


  9. Jean-Pierre
    août 26, 2016
    Reply

    Bonjour,

    Je pense qu’il faut tester et essayer d’en mesurer les bénéfices (ou non).
    Même si ce n’est pas évident contrairement à l’humain qui peut décrire ce qu’il ressent.
    C’est un comme pour les humains pour certains cela fonctionne et pour d’autres moins.



Laissez une réponse