Les origines

Les origines des noms de chatsDepuis plusieurs décennies, il est d’usage de donner un nom aux chats de race commençant par une lettre associée à l’année de leur naissance. Quelles sont les origines de cette pratique, et pourquoi a-t-elle été mise en oeuvre ?

Tout prend source dans le Livre des Origines Français, le LOF, véritable registre d’état civil canin créé en 1885. À l’origine, les éleveurs et propriétaires de chiens n’avaient pas l’obligation d’inscrire leur animal à la naissance, et il n’était pas rare de le faire une fois le chien adulte. Très vite, le Livre des Origine devint problématique dans sa gestion, puisque les chiens n’y étaient pas référencés chronologiquement à leur naissance !

C’est en 1926 que la Société Centrale (devenue par la suite Société Centrale Canine), chargée de la tenue du livre généalogique canin ou « LOF » (Livre des Origines Français), met en place un système de lettrage afin d’en simplifier la consultation. Tous les chiens nés une même année doivent de ce fait porter un nom dont la première lettre est celle choisie pour l’année en cours : c’est tout naturellement que la lettre « A » sera attribuée en 1928, puis « B » en 1929, etc. L’enjeu étant de pouvoir aisément, quelle que soit la race de l’animal, déterminer son année de naissance (consultez également nom de chien, pour les listes de prénoms pour chiens de race)

Cependant, ce premier système de lettrage ne fit pas l’unanimité, de nombreux éleveurs et propriétaires s’opposant à la règle imposée pour certaines lettres de l’alphabet, bien pauvres en possibilités de noms. La conséquence fut qu’en 1952, un chien sur quatre porta le nom de « Zorro » !

C’est en 1972 que la Commission Nationale d’Amélioration Génétique a donné son agrément au projet retenu par l’Union Nationale des Livres Généalogiques – dont les ancêtres du Livre Officiel des Origines Félines, le LOOF actuel – en uniformisant les lettres utilisées annuellement pour nommer les animaux domestiques. La mise en application débuta en 1973 avec la lettre « I », et les lettres problématiques « K », « Q », « W », « X », « Y » et « Z » furent écartées définitivement. Dès lors, on revient à la même lettre tous les 20 ans, ce qui laisse de larges probabilités de ne pas avoir deux chiens ou deux chats portant le même affixe (nom d’élevage) et le même prénom !

Vous avez recherché...

  • prénoms chats 2013
  • lettres non retenues pour les nomsde chien